La responsabilité professionnelle dans une situation délicat | Ordre des administrateurs agréés du Québec

La responsabilité professionnelle
dans une situation délicate

En salles à Montréal 

RésuméLes Mardis Conseil en Management (avec blanc)

Mise en situation : Vous êtes gestionnaire dans une PME qui emploie environ 250 salariés. Vous relevez des deux propriétaires, le président et le VP. Six mois après votre embauche, des inspecteurs de l’Agence du revenu du Québec accompagnés de la police font une descente dans l’entreprise et saisissent les données du système informatique. Les inspecteurs vous rencontrent et vous posent une panoplie de questions sur le fonctionnement et la gouvernance de l’entreprise et sur les employés temporaires. Dès lors, vous commencez à vous poser des questions et soupçonnez que votre employeur participe à un stratagème de fraude où le temps supplémentaire et certains enployés sont payés en argent comptant à des taux illégaux. Les propriétaires de l'entreprise considèrent avoir été dénoncés par jalousie.

Vous leur expliquez comment une saine gestion est la voie à suivre. Les deux vous répondent que l’économie n’est pas bonne et que tout le monde vole et fraude le système. De plus, ils affirment rendre service à la société, car ils font travailler des gens. Vous avez des responsabilités familiales et le taux de chômage est supérieur à 10%. Que faites-vous ?

Objectifs d’apprentissage

  • Discuter du rôle qu’un gestionnaire doit jouer dans une entreprise en comparaison avec le rôle de conseiller C.M.C. ;
  • Définir des principes et des valeurs qui respectent le code de déontologie et ne pas en déroger ;
  • Identifier les actes malsains dans une organisation et prendre des actions pour implanter une saine gestion.

Lire l'article introductif de Joseph Salloum, Adm.A., C.M.C.

 

Imprimer