Foire aux questions

Publié le : 15 mai 2017

Perspectives d’emploi et marché du travail

1. Quelles sont les ressources disponibles pour la recherche d’emploi?

L’Ordre affiche des offres d’emplois pour ses membres. Il existe aussi des sites accessibles au public tels que Joboom, Indeed et Emploi Québec.

2. Comment rédiger un bon curriculum vitae ?

Votre curriculum vitae est un outil primordial pour votre recherche d’emploi. Grâce à ce document, l’employeur prend connaissance de vos expériences, de vos champs d’intérêt et de vos formations. Votre CV doit être court (une à deux pages au maximum) et ne contenir que des renseignements véridiques. Quelques exemples sont disponibles sur le site d’Emploi Québec. Pour des conseils pertinents sur la rédaction de votre CV, consultez cette page (mettre le lien vers notre page Web).

3. Comment bien me préparer à une entrevue?

L’entrevue est l’occasion de vous démarquer auprès de votre futur employeur. Il est important d’effectuer vos recherches sur le poste et l’entreprise au préalable. Vous trouverez un guide pour bien vous préparer sur le site d’Emploi Québec. Pour savoir comment bien se présenter en entrevue, visionnez nos formations éclair!

4. Quels sont les plus grands employeurs au Québec?

Le journal Les Affaires a récemment publié un classement détaillé des 500 plus importantes sociétés québécoises en 2016. Ce classement vous permettra de cibler des employeurs potentiels.

5. Quelles sont les tendances salariales au Québec?

Selon l’Institut de la statistique du Québec, nous devrions constater en 2017 une augmentation moyenne de 1,9 % des salaires pour l’ensemble des salariés québécois. Vous pouvez consulter ces statistiques et bien plus dans le rapport Travail et rémunération publié en 2016.

6. Existe-t-il des normes du travail au Québec?

Il existe une loi sur les normes du travail énonçant les conditions minimales d’emploi que tout employeur et travailleur québécois doit respecter. La Commission des normes, de l’équité de la santé et de la sécurité au travail (CNESST) veille à l’application de cette loi concernant les salaires, les vacances, les congés de maladie, la cessation d’emploi, le harcèlement psychologique, etc. Pour toute information, vous pouvez consulter le site de la CNESST.

7. Quels sont les services d’accompagnement à l’emploi?

L’Ordre a développé un programme de mentorat destiné aux nouveaux diplômés. Il existe également plusieurs évènements annuels destinés à faciliter votre intégration notamment le Salon de l’immigration et de l’intégration au Québec. Vous avez également accès à plusieurs organismes offrant le service d’assistance à la recherche d’emploi, par exemple le Carrefour d’aide aux nouveaux arrivants ou le Centre des femmes de Montréal. Vous pouvez également effectuer une recherche pour trouver le centre local d’emploi situé près de chez vous.

8. Quelles sont les activités de réseautage pertinent au domaine de la gestion?

Chaque année, l’Ordre organise plusieurs activités de réseautage telles que les 5@7, le congrès annuel, les groupes de discussions, etc. Consultez notre calendrier d’activités. Il est possible aussi de participer à d’autres activités de réseautage partout au Québec répertoriées sur Montréal 5A7.

9. Quelles sont les perspectives de carrière dans le domaine de la gestion?

Les administrateurs agréés sont présents dans tous les secteurs d’activités économiques, autant dans le secteur privé, public, que dans les OBNL. Ils exercent les fonctions de président, d’analyste financier, de consultant en management, de cadre en ressources humaines, de directeur marketing, de gestionnaire de projets, d’administrateur dans la fonction publique, etc. Selon le rapport des Perspectives d’emploi au Québec, les perspectives d’emploi dans le domaine de la gestion sont globalement favorables. Le taux de chômage des bacheliers en administration des affaires était de 4,3 % en 2014 (source : Emploi Québec). Le revenu annuel moyen d’emploi à temps plein était de 82 000 $ pour les cadres supérieurs en administration publique et d’environ 70 000 $ pour les directeurs (financiers, ressources humaines, banques, etc.). Ce ne sont là que quelques exemples de postes clés en gestion.

10. Est-il obligatoire de détenir le titre Adm.A. afin d’exercer dans le domaine de l’administration?

Non, mais le titre vous offre une plus grande crédibilité auprès de vos futurs employeurs. De plus, vous garantissez à votre employeur et à vos clients que vous exercez selon les normes les plus rigoureuses de professionnalisme.

11. Je souhaiterais approfondir mes connaissances en gestion, que puis-je faire?

Les grandes écoles de gestion au Québec dont l’ENAP, ESG UQAM, HEC Montréal offrent une grande diversité de cours et de programmes en administration. L’Ordre organise également des formations professionnelles en gestion, offertes en salle ou en ligne. Consultez l’offre de formation sur notre site Web. Vous pouvez également trouver des formations sur la plateforme Boomrank.

12. Quels sont les sites/magazines/références du monde de la gestion?

L’Ordre des administrateurs agréés du Québec est l’ordre dédié à la gestion. Vous trouverez plusieurs actualités sur notre site Internet ou dans Le Flash, notre infolettre publiée bimensuellement. Il existe également plusieurs médias ou ouvrages de référence tels que le journal Les Affaires, la Revue Gestion du HEC et le journal La Presse.


Ordre des administrateurs agréés

1. Quelle est la procédure à suivre pour devenir membre?

Afin de devenir membre, il suffit de remplir le formulaire de demande d’admission et d’y joindre votre CV, votre diplôme et/ou votre relevé de notes, une lettre de recommandation provenant d’un client ou d’un employeur ainsi qu’une pièce d’identité. Dès réception de votre demande, nous soumettons votre dossier à notre conseil d’administration. Les dates des conseils d’administration sont affichées sur notre site Internet. Une fois que la décision est prise par le conseil, nous ferons suivre un courriel pour finaliser votre admission.

2. Je suis diplômé d’une école de commerce/gestion en France, puis-je devenir Adm.A.?

L’Ordre a conclu une entente de reconnaissance avec la France. Si vous détenez un des diplômes admissibles, vous êtes éligibles automatiquement au permis Adm.A. Si votre diplôme ne figure pas à cette liste, vous pouvez présenter une demande d’admission en équivalence, comme tout diplômé de l’étranger. Dès réception de votre demande, nous soumettons votre dossier à notre conseil d’administration. Les dates des conseils d’administration sont affichées sur notre site Internet. Une fois que la décision est prise par le conseil, nous ferons suivre un courriel pour finaliser votre admission.

3. Puis-je déposer une demande d’admission si j’ai obtenu mon diplôme à l’extérieur du Québec ou de la France?

Oui. Il faut toutefois demander une évaluation comparative auprès du Ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI). Vous pouvez consulter le site du MIDI afin de connaître la procédure à suivre pour obtenir une évaluation comparative. Vous devrez joindre à votre demande d’admission à l’Ordre, le résultat de cette évaluation.

4. Je n’ai obtenu aucun diplôme relié au domaine de l’administration, suis-je admissible?

Votre expérience de travail pourrait être reconnue en équivalence. Le comité d’admission prendra en compte votre expérience de travail, vos responsabilités de gestion ainsi que vos formations et activités de perfectionnement. Vous devez soumettre au moins une lettre de recommandation détaillant vos responsabilités.

5. Est-il possible de devenir membre même si je ne réside pas au Québec ?

Oui, le fait d’obtenir le titre Adm.A. constitue un atout à mentionner à votre dossier d’immigration.

6. Il y a-t-il une évaluation concernant ma maîtrise du français à faire?

Afin d’adhérer à Ordre, vous devez respecter l’une des conditions suivantes : avoir suivi à temps plein, au moins trois années d’enseignement de niveau secondaire ou postsecondaire dispensé en français. Avoir réussi les examens de français langue maternelle de la quatrième ou de la cinquième année du cours secondaire. Si vous ne remplissez aucune des exigences susmentionnées, vous pouvez quand même déposer une demande d’admission. Toutefois, vous devrez vous engager à réussir l’examen de français de l’Office québécois de la langue française (OQLF). L’Ordre communiquera avec vous pour vous soumettre les détails importants. Votre demande d’admission sera traitée suivant la réception des résultats de l’examen. Pour toute question concernant l’examen, nous vous invitons à consulter le site de l’OQLF.

7. Que faire si je suis insatisfait de la décision prise par le conseil d’administration?

Vous avez droit d’exiger de l’Ordre qu’il révise votre demande. Si, à la suite de votre demande de révision vous êtes toujours insatisfait de la réponse obtenue, vous pouvez vous adresser au Commissaire aux plaintes en matière de reconnaissance des compétences professionnelles. Le Commissaire examinera la plainte et les procédés de l’Ordre. Il soumettra par la suite ces recommandations à l’Ordre concerné.

Imprimer