Lisane Dostie, Adm.A. | Ordre des administrateurs agréés du Québec

Portraits d’Adm.A.

Lisane Dostie

Adm.A.

Présidente | IsaLegal Inc.

Publié le : 01 juin 2017 | Dernière modification le : 14 août 2020

Carrés de sable... Lorsque nous discutons pour la toute première fois avec Me Lisane Dostie, il nous vient rapidement à l’esprit ses très grandes qualités, comme proactive, transparente, généreuse et efficace. Bref, toutes les qualités d’une femme alpha, présidente de son propre cabinet ISA Légal, spécialisé en gouvernance d’entreprise, en stratégies de carrière et en formation. Jamais nous ne pourrions anticiper qu’elle aime jouer dans des « carrés de sable ». Pourtant, c’est la seule manière que Lisane Dostie peut expliquer aujourd’hui son univers de travail, son parcours, voire son quotidien. Je vous invite donc à découvrir les zones de jeux que gèrent cette administratrice agréée et surtout le génie qu’elle possède, celui d’unir un carré à un autre pour enfin créer une synergie interdisciplinaire en gestion d’affaires.

1er carré de sable : la gouvernance d’entreprise

« Plus jeune, je voulais être médecin, mais je n’avais pas les notes », avoue-t-elle franchement en entrevue, « alors je suis devenue avocate! ». Tout de suite après le baccalauréat, elle s’est impliquée au sein du Conseil d’administration de la Société Canadienne de la Croix Rouge à titre d’administratrice et de Secrétaire du Conseil. Ceci lui a fait découvrir le monde des conseils d’administration : une expérience précieuse qu’elle a gardée et a développée tout au long de sa carrière. Peu de temps s’est écoulé avant qu’elle ne crée deux secrétariats corporatifs dans le milieu des communications, soit pour le Réseau TVA et pour le Groupe CFCF. Depuis, elle n’a cessé de s’impliquer au sein des conseils d’administration, souvent à la tête d’un comité et à quelques reprise en tant que Présidente, comme pour La Maison Grise ou encore Clemex Technologies Inc. ou enfin l’Association des Secrétaires et Chefs de Contentieux du Québec.

Aujourd’hui, « médecin des maux corporatifs », Lisane Dostie conseille les hauts dirigeants et administrateurs d’entreprises à développer des solutions proactives au lieu de trouver des solutions curatives à des défis qui, méthodiquement, peuvent être anticipés. Elle croit que « se donner les moyens de faire les bonnes choses, pour les bonnes raisons, aux bons moments…pour rendre le travail … plus efficace et pour s’assurer qu’il y ait une collaboration entre le conseil d’administration et les hauts dirigeants… fait économiser temps et argent». De par son expérience, Lisane Dostie nous partage qu’un des « maux » les plus familiers est le manque de connaissance des obligations juridiques et le rôle fiduciaire des administrateurs. Alors, « une formation de base en gouvernance réassurerait certains administrateurs dans leur mandat et viendrait les "légitimiser" ». Par le biais de son cabinet, Lisane Dostie conseille plusieurs entreprises en établissant des mécanismes de supervision efficaces et des règles de bonne gestion, toujours avec le but de favoriser la collaboration en gouvernance d’entreprise.

2e carré de sable : la stratégie de carrière

« En revenant de Phoenix, j’ai eu la chance de travailler avec un chasseur de têtes, spécialisé en recrutement d’avocats en entreprise, mais en 2008 il y a eu la récession et comme on dit en bon québécois les derniers arrivés sont souvent les premiers partis ». Une expérience charnière dans la vie de notre administratrice qui l’a incité à poser un regard sur son parcours professionnel, à prendre une grande inspiration et à « faire le saut » vers un futur inédit. Ce futur incorpore son bagage professionnel en tant que juriste et administratrice, il incorpore aussi sa toute récente expérience en recrutement. Elle offre donc un service complet et à la fois personnalisé aux entreprises et aux individus qui les constituent. Avec le temps, elle s’est rendu compte qu’elle savait tisser des liens de confiance et créer une chimie avec ses clients potentiels dès le premier entretien téléphonique. Elle croit que c’est grâce à son sens de l’écoute et que c’est sûrement une des raisons qui les motivent à travailler avec elle.

Pour ce faire, elle a appris en tant que femme aguerrie à rompre le moule de la carrière traditionnelle, à se donner le droit de rêver, et surtout le droit d’unir des connaissances et des compétences qui, a priori, semblent « peu compatibles ou éparpillées ». À l’écouter aujourd’hui, il est évident que ses expériences de vie créent une belle synergie entre le droit, la gestion et le coaching : elles ont formé, sans aucun doute, son orientation décisive.

En tant qu’entrepreneure, elle a aussi appris à se donner le droit de dire non à des clients potentiels qui ne sont pas prêts à jouer dans ce carré de sable, c’est-à-dire à s’investir dans une démarche sérieuse de changements.

Les professionnels qui recherchent ses services ont un profil particulier. « 90 % de mes clients sont encore en poste », avoue-t-elle. Ils ont encore une certaine latitude et une opportunité de développer des solutions proactives dans leurs postes actuels, par exemple; développer des façons de proposer de nouveaux défis à leurs supérieurs ou encore développer des manières de devenir entrepreneurs au sein de leur organisation. En fait, ce sont souvent des individus insatisfaits de leurs défis au travail où il ne semble plus y trouver d’opportunités. Lisane Dostie leurs propose donc de ne pas être à la merci de leur employeur, mais plutôt d’oser envisager d’autres défis professionnels en posant le regard ailleurs. Elle les encourage à considérer les besoins de la société québécoise. « Au Québec, nous avons environ 55 000 organisations sans but lucratif » qui ont besoin de professionnels compétents en diverses disciplines pour siéger à leurs conseils d’administration. Ce temps investi dans la cause d’une organisation nourrit les besoins de ses clients et pourvoit une ouverture à de nouveaux réseaux de professionnels qui souvent partagent les mêmes intérêts qu’eux. Ceci est une richesse à ne pas négliger si l’on considère que le 2 /3 des emplois est obtenu par référence.

3e carré de sable : la formation

Maître de tous ses carrés de sable, Lisane Dostie joue tout de même avec les apprentis. Pour elle, la relève lui donne l’espoir en l’entreprenariat québécois. « Moi je n’ai pas eu de cours, je suis tombée comme Obélix dans le chaudron de la potion magique», mais aujourd’hui elle partage son expertise et ses connaissances en gouvernance et en administration avec les jeunes, par exemple avec la Jeune Chambre de commerce de Montréal (JCCM) où elle est mentore et intervenante depuis 2010. Elle agit aussi à titre de juge lors de la compétition internationale d’études de cas de l’École de gestion John Molson de l’Université Concordia et finalement elle est professeure invitée au KEDGE Business School (anciennement École Supérieure de Commerce de Bordeaux) où elle guide plus de 250 étudiants européens. Elle a créé un programme en développement professionnel et l’un de ses objectifs est de stimuler les étudiants à éveiller leurs espoirs et leurs rêves, à développer leur sens de l’autonomie et à leur faire comprendre que l’avenir appartient à celui qui le crée.

Pourquoi être Adm.A. quand on détient un autre titre ?

C’est simple, elle aime diversifier ses réseaux. Mais aussi, elle a été particulièrement honnête face à la réalité des femmes d’affaires d’aujourd’hui qui doivent encore se justifier devant leurs pairs masculins. Avec le titre Adm.A., son expérience en gestion acquiert une crédibilité distinctive.

En gros, qui est Lisane Dostie ?

Femme d’affaires, stratégique, pour qui l’intégrité et l’honnêteté n’ont pas de prix. Elle est rendue à l’étape où elle aimerait trouver l’Associé(e) qui complémenterait son expérience de travail et possèderait la même profondeur d’esprit qu’elle. À qui la chance! En dehors du bureau, elle aimerait se remettre à peindre et stimuler davantage sa créativité.

Enfin, nous lui avons présenté deux proverbes et lui avons demandé lequel représentait le mieux sa philosophie de vie. Fidèle à elle-même, elle prit le meilleur des deux pour en créer un nouveau. Le voici : « la force de vie contient la mémoire du passé et la vision du futur. Le sage est celui qui s’étonne de tout ». C’est sans doute cette force de vie qui motive Me Lisane Dostie à créer des forteresses de sable, résistantes à la volatilité des carrières d’aujourd’hui.

 

Les informations contenues dans ce portrait sont exactes à la date de publication, soit en septembre 2014.

Imprimer