Propulsez votre carrière de gestionnaire | Ordre des administrateurs agréés du Québec

Propulsez votre carrière

Publié le : 24 juillet 2017

Une rencontre professionnelle inspirante

Voyez comment être membre a porté fruit à Sophie Lemieux, Adm.A, C.M.C.En 2013, Sophie Lemieux décide de se lancer à son compte en tant que consultante. Détenant déjà le titre Adm.A., elle s’intéresse aussi au titre C.M.C. et communique avec l’Ordre des Adm.A. pour en connaître le processus. On l’informe qu’elle doit, entre autres, être parrainée par un C.M.C. et on lui propose Pierre Lainey, Adm.A., F.C.M.C., membre de longue date de l'Ordre.

Pierre accepte de la parrainer jusqu'à l'obtention de son titre C.M.C. Par la suite, il fait appel à Sophie pour un mandat spécifique et l’embauche comme chargée de cours à HEC. De son côté, Sophie sollicite l’avis de Pierre pour résoudre une problématique éthique lors d’un mandat. Cette relation professionnelle, forte d’une grande confiance et d’un respect mutuel, a permis et permet encore des réciprocités professionnelles intéressantes pour les deux Adm.A.

Preuve que le jumelage professionnel peut être profitable pour les deux parties. Vous avez fait des rencontres professionnelles enrichissantes, vous aussi, grâce à l’Ordre des Adm.A. ? Écrivez-nous pour les partager.

 

Complices en affaires

Voyez comment être membre a porté fruit à Me Lisane Dostie, Adm.A. et à Kathryn Peterson, Adm.A.Kathryn Peterson et Lisane Dostie, toutes deux Adm.A., se rappellent s’être rencontrées dans le cadre de l’un des congrès annuels de l’Ordre.

Complices dès les premiers instants, elles ont sympathisé et ont rapidement compris les habiletés et les atouts de l’autre. Elles ont aussi partagé leur réseau et ont identifié des maillages à hauts potentiels.

Leurs expertises étant complémentaires, mais leurs domaines de consultations, différents, cela les a amenées à proposer mutuellement leurs services auprès de leurs clients et elles souhaitent un jour pouvoir collaborer ensemble en apportant leurs expertises sur les mêmes projets. « Nous nous transmettons des mandats où l’expertise de l’une et l’autre est recherchée » mentionnent-elles.

Pas encore membre ? Devenez-le dès maintenant !

Imprimer