Animer une discussion de groupe : facile ou difficile ? | Ordre des administrateurs agréés du Québec

Conseil en management

Animer une discussion de groupe : facile ou difficile ?

Sophie Lemieux, Adm.A., C.M.C.
  • Consultante en management et Présidente de Gestion Solem

Publié le : 07 décembre 2017 | Dernière modification le : 14 décembre 2017

L’animation de groupe de discussion peut se retrouver au cœur d’une phase de diagnostic et d’une phase d’implantation amenant l’organisation vers un changement souhaité. Est-ce qu’un groupe obéit toujours aux mêmes règles ? Est-ce que tous les groupes réagissent de la même façon ? Le consultant C.M.C. doit être en mesure d’animer de façon efficace et efficiente les discussions de groupe.

Préparation

La préparation est toujours un élément clé de toute intervention de groupe. On ne le dira jamais assez, mais un bon pourcentage des succès ou des échecs d’animation de groupe est relié à une bonne ou une mauvaise préparation. Des éléments tels que : l’horaire, la durée, les participants, la disposition de la salle, les équipements, le moment de la journée ou de l’année sont des exemples de réflexions essentielles de la part de l’animateur. Il faut également très bien définir le but de la rencontre et le communiquer aux participants dès que possible. S’agit-il d’une rencontre d’information, de remue-méninge, de consultation, de consolidation d’équipe, de décision, de planification, etc. ? Les participants doivent-ils aussi se préparer ?

Mobiliser les participants

Avant une rencontre de groupe, il est toujours pertinent de communiquer directement avec les participants pour leur indiquer le but de la rencontre, mais surtout pour leur indiquer à quel titre ils seront sollicités. Ont-ils une réflexion à faire avant la rencontre ? Quelle préparation doivent-ils faire ? Qui sera présent et quel sera l’impact de leur présence ou de leur absence. Une mobilisation personnalisée augmentera vos chances de succès au moment de la rencontre. Vous aurez également créé un lien avec les gens qui devront vous faire confiance. Ce lien de confiance est essentiel au bon fonctionnement de votre animation.

L’intelligence émotionnelle au cœur de l’intervention

L’intelligence émotionnelle permet à l’animateur de bien sentir la dynamique, de voir ce qui est invisible et d’entendre ce qui n’est pas dit. Le non-verbal est souvent utilisé par les participants des groupes et le bon décodage permet d’approfondir les éléments avec les participants. L’animateur pourra aussi ensuite parler à quelques participants en privé afin d’éclaircir certains éléments. Il doit également surveiller l’apparition de leaders informels afin de garder l’attention vers le but recherché.

Techniques d’animation

Il existe différentes techniques d’animation surtout pour une séance de remue-méninge (« brainstorming »). Le but de la rencontre doit être très bien défini (information, remue-méninge, décision, etc.) afin de faire un choix éclairé sur la technique à utiliser. Il existe plusieurs techniques intéressantes, connaissez-vous celles-ci ?

  •     « Fishbowl »
  •     « World Café »
  •     « SWOT »
  •     L’océan bleu
  •     Le « talk show »
  •     « 1-2-4-all »

Quelle est votre technique préférée ?

Des récalcitrants?

Durant l’animation, vous devez toujours penser à l’intérêt du groupe en premier. Vous avez des récalcitrants dans la salle ? Attention de ne pas trop passer de temps à essayer de les amadouer. Il vaut possiblement mieux leur permettre de quitter et d’intervenir individuellement par la suite avec eux. Dans tous les cas, il faut penser au groupe et à l’objectif de la rencontre.

Post-mortem

Après une animation, il est suggéré de bien prendre le temps de réfléchir à toutes les étapes de celles-ci afin d’en dégager des apprentissages. Ceci vous permettra d’affiner vos techniques et d’augmenter vos chances de succès futurs. Repenser à votre préparation et vos participants et la technique choisie sont des éléments riches en apprentissage.

Et puis après ?

Assister à un groupe de discussion portant sur le sujet d’animation de groupe est certainement un moyen très efficace d’améliorer vos techniques. Joignez-vous à moi pour discuter des techniques, des difficultés et des pistes de solutions à envisager pour devenir des animateurs efficaces et efficients. Je vous attends le 9 janvier 2018 à 8h30 au bureau de l’Ordre des Adm.A. afin de participer à un groupe de discussion tout à fait passionnant !

 

ALLER PLUS LOIN : LES MARDIS CONSEIL EN MANAGEMENT

Habiletés d'animation, à la participation et à l'observation dans un groupe de travail, le 9 janvier 2018 à Montréal
Sophie Lemieux, Adm.A., C.M.C.

Imprimer

Sophie Lemieux, Adm.A., C.M.C.
  • Consultante en management et Présidente de Gestion Solem