Comment déceler et contrôler un risque industriel ? | Ordre des administrateurs agréés du Québec

Conseil en management

Comment déceler et contrôler un risque industriel ?

Ulysse Mc Carthy, Adm.A., Candidat C.M.C.
  • Ulysse Mc Carthy
  • Adm.A., Candidat C.M.C., CMSE®
  • Directeur général et fondateur | Opérations SST International Inc.

Publié le : 15 mai 2021 | Dernière modification le : 18 mai 2021

Les mots « risque » et « danger » sont souvent employés comme s’ils étaient interchangeables, mais ils ne veulent pas dire la même chose et la différence est très importante. Lorsqu’on souhaite éviter un évènement fâcheux, il faut savoir analyser rapidement les risques et dangers afin de pouvoir intervenir adéquatement et mettre en place les moyens de contrôle le plus efficace.

Savez-vous la différence entre un risque et un danger ? Pouvez-vous identifier quelques facteurs de risque d’accident ? Seriez-vous en mesure de choisir un moyen de contrôle d’un risque ?

Risque ou danger

La Loi sur la Santé et la Sécurité du travail (chapitre S-2.1) a pour objet l’élimination à la source même des dangers pour la santé, la sécurité et l’intégrité physique des travailleurs. Dans le contexte de la santé et de la sécurité au travail, qu’est-ce qu’un danger ?

Un danger est toute source potentielle :

  • De préjudice ou d'effet nocif à l'égard d'une chose ou d'une personne ;
  • D’atteinte à l’intégrité physique ou psychologique ou d'une personne.

Un risque, quant à lui, est la probabilité de subir ce préjudice ou cette atteinte d’intégrité en cas d'exposition à ce danger. Il est donc le résultat de l’exposition à un danger et peut être défini :

  • Par la probabilité que se produise un évènement importun ;
  • La gravité des conséquences potentielles de cet évènement.

Le danger est donc un élément du milieu de travail (machine, outil, produit chimique, procédé, activité de travail…) qui a le potentiel de causer du dommage (blessure, maladie, bris matériel, etc.) alors que le risque est une mesure de la probabilité et de la gravité du dommage potentiel (exemples : angle rentrant, objet coupant, explosif, soudage, monter dans une échelle, possibilité de blessures).

Les facteurs de risques

Que celui-ci soit de nature chimique, physique, biologique, ergonomique, mécanique ou électrique, le préventionniste doit comprendre les facteurs de risque afin de contrôler l’exposition au danger ou d’en minimiser les conséquences.

Ainsi, plusieurs facteurs influencent les risques qu’un accident ne survienne. Certes, la nature et l’ampleur du danger ont leurs importances. Cependant la probabilité ou l’ampleur du contact avec ce danger sont des facteurs de risques très importants à tenir en compte. Après tout, c’est le niveau d’exposition à un danger qui fera en sorte que le risque augmente. C’est exactement la raison pour laquelle le préventionniste doit reconnaitre les facteurs de risques et tenter de les contrôler afin d’éviter les accidents.

Moyen de contrôle du risque

Il faut comprendre que les sources de dangers sont grandes dans un milieu de travail. C’est pour cette raison que la meilleure avenue est d’éliminer à la source ces dangers, mais cela n’est pas toujours une chose facile à faire.

En matière de contrôle des risques, la prévention d’un accident consistera donc à diminuer la probabilité qu’un accident survienne en intervenant sur les facteurs de risques qui ont été identifiés. Si cela est nécessaire, on appliquera de moyens de protection afin de diminuer la gravité des conséquences d’un accident, en prévoyant le port des équipements de protections collectives ou individuelles par exemple.

Pour déceler et contrôler efficacement un risque

Le principe de l’identification des risques repose donc sur la visualisation constante des facteurs de risques face au danger et de leur effet sur le risque résultant.
 

 Poursuivez la réflexion lors du Mardi Conseil en Management du 15 juin 2021, qui permettra d'aller plus loin dans la compréhension de la gestion du risque en milieu de travail.

Imprimer

Ulysse Mc Carthy, Adm.A., Candidat C.M.C.
  • Directeur général et fondateur | Opérations SST International Inc.