Comment éviter les pièges qui font déraper nos interventions | Ordre des administrateurs agréés du Québec

Conseil en management

Comment éviter les pièges qui font déraper nos interventions-conseils ?

  • Vice-président exécutif – Stratégie et Planification Sirius Conseils

Publié le : 24 octobre 2017

L'expertise du conseiller en management certifié (C.M.C.) est au cœur de la qualité de son intervention. Malgré cela, tous les mandats demandent une gestion du cadre de réalisation afin d’assurer le succès de l’intervention. La gestion du cadre de réalisation doit définir le périmètre du mandat afin d’établir les bases de l’intervention-conseil, soit : la démarche, les résultats attendus, les délais, le budget et le mode de facturation (intervention externe). Par contre, l’expérience nous indique que plusieurs facteurs inattendus peuvent perturber ce cadre et même les résultats. Ces perturbations influencent généralement le succès du mandat de façon défavorable.
Bien que cet article n’ait pas la prétention de faire une revue exhaustive des mécanismes de gestion d’une intervention-conseil, permettez-moi de vous exposer quelques pièges que l’on retrouve dans un grand nombre d’interventions et que j’ai pu observer depuis plus de 30 ans. Fait à noter, les conseillers internes sont des victimes potentielles de ces pièges au même titre que les conseillers externes. 

Contestation d’honoraire ou d’imputation budgétaire

Avez-vous déjà vécu ce moment de grande inquiétude où votre client (interne ou externe) remet en question votre travail ? Sûrement plus d’une fois. Pourtant, vous avez soumis vos rapports de gestion du temps et tous étaient conformes et bien équilibrés. Comment se sortir de cette situation sans perte et comment prévenir ce piège ?

Évaluation des demandes ou du besoin de votre client interne ou externe

Il est difficile pour un demandeur (client interne ou externe) de mesurer l’ensemble de ses besoins lorsqu’il fait face à une problématique importante dans son entreprise. Il en résulte que les demandes reliées à l’intervention-conseil évoluent au contact du professionnel. Par contre, votre client conserve toujours son même empressement (échéance) à solutionner tous les problèmes, ceux du début et les nouveaux. Comment peut-on gérer une intervention-conseil en respectant nos engagements sur les délais tout en restant ouvert aux problématiques du demandeur ?

Changement de mandataire

Lors d’une intervention-conseil, nous avons à travailler avec plusieurs intervenants afin de circonscrire l’ensemble des problématiques. Généralement, le mandat débute par une entente (contrat – lettre mandat) entre le mandataire (représentant du client interne ou externe) et le conseiller. Certains mandats subissent, en cours de réalisation, un changement de mandataire, car ce dernier n’a plus le temps nécessaire pour participer activement au dossier. L’arrivée d’un nouveau mandataire engendre généralement son lot de difficultés : remise en question de l’approche, manque de compréhension de la portée, manque d’autorité, etc. Comment peut-on faire pour intégrer un nouveau mandataire sans ralentir l’intervention-conseil et assurer la poursuite de l’intervention ?

Difficulté entre les équipes d’intervention-conseil et l’équipe d’intervention du client

Plusieurs mandats demandent la collaboration des équipes internes pour atteindre les résultats escomptés. Cette collaboration est souvent heureuse, mais elle peut également être une source de difficulté importante. À ce titre, nous vivons des situations où les équipes internes ne travaillent pas avec la même approche ou encore elles ont l’impression de perdre certaines responsabilités au profit de l’équipe conseil. Comment peut-on créer un environnement de travail stimulant et collaboratif pour l’ensemble des équipes ?

Contestation d’un livrable

Vous est-il arrivé que l’on conteste un rapport ou un livrable dont vous étiez satisfait ? Nos interventions-conseils impliquent la réalisation de plusieurs étapes dont plusieurs se terminent par le dépôt d’un livrable, notamment : des conclusions, des réflexions, des analyses ou des recommandations. Nous travaillons de façon acharnée pour répondre aux exigences de nos clients internes ou externes. Lorsque l’un de nos livrables est contesté, doit-on remettre en question nos compétences, doit-on reprendre le travail, doit-on valider les exigences cibles, comment doit-on gérer cette situation ?

D’autres pièges sont également dignes de mention, notamment : la gestion des attentes du client, la gestion des ajouts au mandat, l’intégration des dimensions à la limite de notre champ de compétences primaire, l’intégration des ressources clients comme membre de votre équipe d’intervention, les difficultés d’accès à l’information, la gestion des contrats en forfait, etc.

Poursuivez cette réflexion lors du 2e atelier des Mardis Conseil en Management du 14 novembre 2017 à Montréal.
Cet atelier a pour but de développer une approche de gestion responsable d’une intervention-conseil interne ou externe. Pour ce faire nous ferons la revue des différents pièges et nous débattrons sur les façons de procéder pour mieux les gérer et nous développerons des mécanismes préventifs pour les éviter. Cet atelier prendra la forme de discussions sur le vécu des participants ainsi que sur l'application de meilleures méthodes pour assurer une gestion responsable du mandat.

ALLER PLUS LOIN : LES MARDIS CONSEIL EN MANAGEMENT


Les pièges et les meilleures pratiques pour la gestion efficace d'une intervention-conseils, le 14 novembre 2017 à Montréal
Jacques Cusson, Adm.A., F.C.M.C.

La discussion aidera les participants à :
- réaliser des mandats stratégiques ;
- assurer le maintien des conditions gagnantes d'une intervention-conseil ;
- présenter les pièges à éviter ainsi que les bonnes pratiques à développer ;
- présenter les pièges de la gestion d’un mandat.

Imprimer

  • Vice-président exécutif – Stratégie et Planification Sirius Conseils