7 conseils pour reconnaître vos employés, même à distance ! | Ordre des administrateurs agréés du Québec

Gestion - Articles, chroniques, outils

7 conseils pour reconnaître vos employés, même à distance !

Christophe Laval, Adm.A.

Publié le : 26 mars 2020

Dans les circonstances exceptionnelles que nous traversons avec la pandémie de COVID-19, comment les gestionnaires peuvent-ils témoigner de la reconnaissance individuelle ou collective, même à distance ?

1. Donnez d’abord à chacun le sentiment d’exister en tant que personne

Il ne s’agit pas de reconnaître une tâche, une compétence ou un résultat, il s’agit uniquement de reconnaître la personne pour ce qu’elle est. Avant d’aborder les questions professionnelles, demandez personnellement à chaque employé comment va sa santé, celle de ses proches et comment se passe l’isolement.

La situation actuelle, qui met à mal le lien social, est anxiogène pour tous, car nous n’en maîtrisons pas les tenants et les aboutissants. Encouragez vos employés à en parler en exprimant leurs inquiétudes personnelles et leurs attentes.

2. Favorisez la visioconférence ou le téléphone plutôt que les courriels

En temps normal, les gestionnaires font parfois le commentaire suivant : je n'ai pas le temps de parler à mon équipe ! Il faudrait qu’on me donne plus de temps pour en consacrer un peu à la reconnaissance de mes collaborateurs !

Cette explication, voire cette excuse, n’est en tout cas plus acceptable dans la période actuelle. À défaut d’avoir une proximité géographique, il faut aujourd’hui avoir une proximité psychologique[1]. C’est-à-dire de penser aux autres même s’ils sont loin.

Pour cela, privilégiez le contact visuel (visioconférence) ou verbal (téléphone) plutôt que les courriels. Les moyens technologiques existent aujourd’hui pour exprimer de la reconnaissance et montrer que l’on se souci des membres de son équipe, même s'ils ne sont pas à proximité.

3. Donnez du sens et de la considération

Il est fondamental d’apporter une attention particulière à la manière dont les changements (mineurs et majeurs) sont gérés et communiqués. Vos employés veulent être considérés. Ils doivent recevoir une information adéquate qui les renseigne sur les orientations et le fonctionnement global de votre organisation. Le simple fait de ne pas les tenir au courant d’événements les impactant contribuera à augmenter leur insécurité et à leur faire vivre des tensions.

4. Favorisez la coopération et consacrez du temps à la résolution rapide des problèmes

Assurez-vous que les membres de votre équipe ont les outils adéquats pour bien travailler et formez-les si nécessaire aux outils collaboratifs.

Portez une attention particulière à la résolution rapide des problèmes et consacrez-y du temps. Informez-vous sur les difficultés rencontrées par vos collaborateurs et aidez-les à trouver rapidement la solution adéquate. Ils verront ainsi qu’ils peuvent compter sur votre soutien, même en période de crise.

5. Osez la confiance et misez sur une reconnaissance plus intégrative

Les travailleurs ne veulent pas seulement être remerciés. Ils demandent aussi d’être écoutés, de pouvoir participer, de se développer au sein de l’entreprise ou d’avoir plus d’autonomie.

Sur quelques missions clés, sollicitez leur intelligence et leurs compétences. Encouragez-les à vous faire des propositions. Ils pourront ainsi d’exprimer le potentiel de progrès qu’ils portent en eux.

6. Reconnaissez les efforts exceptionnels

La forme de reconnaissance la moins présente dans les organisations est la reconnaissance de l’investissement dans le travail. Cette forme de reconnaissance est liée à l’engagement et à la contribution au processus de travail quant aux efforts consentis.

En cette période de crise, il faut tout particulièrement reconnaître la qualité et l’intensité de cette énergie déployée, qui sont trop souvent des aspects non visibles du travail. Il peut s’agir de souligner l’apport des travailleurs de l’ombre qui œuvrent au soutien technique ou administratif, ou bien reconnaître les risques que des employés prennent pour mener à bien leur travail et l’énergie qu’ils déploient.

7. Organisez des moments virtuels de convivialité

Enfin, pourquoi ne pas organiser de temps en temps un apéro Skype ? À défaut de proximité, partager à distance un bon verre (avec modération…) dans une bonne ambiance permettra de maintenir le lien social au sein de l’équipe !


[1] Jean-Pierre Brun et Christophe Laval, Le pouvoir de la reconnaissance au travail, Eyrolles 2018

Imprimer

Christophe Laval, Adm.A.
  • Président | VPHR Québec inc.