Trois livres, une connexion - Épisode 6 | Ordre des administrateurs agréés du Québec

Gestion - Articles, chroniques, outils

Trois livres, une connexion

Lizette Flores, Adm.A.
  • Lizette Flores
  • Adm.A.
  • Directrice générale | Maison de la famille des maskoutains

Publié le : 01 juin 2021

Agilité… changement… leadership … innovation… ce sont tous des concepts en vogue dans des articles, conférences et formations pour gestionnaires. Cependant, au-delà de ces concepts, il y a une habileté essentielle à ne pas négliger : le courage. Sans lui, la prise de décisions devient une simple analyse d’opportunités vs risques, la gestion des ressources humaines une transaction du temps des employés pour une paie, et les gestionnaires deviennent trop confortables dans leurs façons de faire.

Dans le changement, le leader doit aussi changer, et pour changer il faut se doter de courage!

Leadershift nous propose 11 changements que nous devons adopter en tant que gestionnaires pour assurer un leadership adapté aux attentes de nos équipes et aux défis d’un environnement en évolution constante. Sans être une liste exhaustive, ces éléments nous obligent à nous repositionner devant une série de principes classiques de leadership.

L’auteur nous invite à « laisser briller nos employés ». Cela requiert un véritable exercice de remise en question de notre rôle et place en tant que leaders. Ici, nous devons placer notre personnel en position de succès et les laisser récolter les succès : « soulever le trophée ».

Un autre changement qui n’est pas négligeable est celui de passer de « maintenir à créer ». Peu importe le domaine dans lequel nous sommes, nous pouvons éviter les « zones de cabotage, de confort et de défi » pour se trouver dans la « zone de créativité ». Cela peut sembler simple, cependant, pour y arriver, il faut favoriser l’autonomie de nos équipes, minimiser la hiérarchie et réduire les règles. Ces principes vont à l’encontre du « planifier, organiser, diriger et contrôler » que nous connaissons très bien. Excellent livre si nous avons le courage de suivre ces conseils!

Le courage d’investir substantiellement dans les employés

L’une des œuvres les plus reconnues de Zeynep Top, professeure l’école de gestion Sloan de MIT, nous présente un excellent argumentaire sur l’importance d’offrir un bon salaire et de bonnes conditions de travail aux employés. Même dans les environnements où nous devons assurer une gestion serrée des ressources limités, où les prix finaux aux consommateurs doivent être maintenus au minimum.

La recherche a démontré une relation directe entre l’investissement que les compagnies font en formations, salaires, conditions et avantages et le niveau d’engagement et de sentiment d’appartenance des employés.

Ce sentiment finit par se traduire en un meilleur service qui à la fin se transforme en une plus grande satisfaction de la clientèle.

Ce qui peut paraitre évident ne l’est pas. L’auteure nous amène dans les détails de l’application des mesures telles : « la standardisation et la prise en main (empowerment) ». Comment des employés peuvent se sentir respectés et impliqués dans des situations de haute standardisation? Pensons au personnel d’une usine et du travail à la chaine où les employés sont partie prenante de la prise de décisions.

Le livre nous amène dans l’univers des grandes compagnies multinationales comme Frito Lays, Costco, Borders ou Zappos. Nous pouvons certainement s’inspirer des cas où les gestionnaires ont pris comme stratégie gagnante d’investir plus dans les employés, de leur laisser une place plus grande dans les orientations et décisions de l’entreprise, le tout en retirant des bénéfices pour tous, même pour les actionnaires!

Le courage d’être original et de changer le monde

Sans doute, l’un des livres les plus populaires des dernières années est celui des Originaux. Ce livre fait la distinction entre gestionnaires et leaders (originals), en principe anticonformistes. Ceux-ci parviennent à faire avancer le monde, à changer les paradigmes de la société, à percer les structures et à apporter de la valeur ajoutée aux entreprises et, ultimement, à la société.

Nous pouvons penser que ce livre fait la promotion de l’originalité à tout prix. Cela n’est pas le cas! Selon l’auteur « l’originalité absolue » peut nous faire perdre nos repères, ainsi que ceux de notre équipe, clients et partenaires. La « rébellion » à la conformité peut nuire à nos objectifs autant que l’immobilité devant un changement.

Nous trouvons un discours plus mesuré, où nous pouvons profiter de ces éclairs d’originalité et de ces moments de courage pour mesurer des risques et planifier le changement. L’idée est d’amener le changement, de « faire du bruit » le tout en maintenant le cap et en assurant la stabilité.

Le courage est le lien entre ces trois livres qui nous font le récit des entreprises, leurs dirigeants et leurs équipes. Dans ces temps, le courage managérial est l’habileté principale de tout gestionnaire qui veut réussir à faire naviguer ses équipes à travers le contexte actuel.

Leadershift, les 11 changements essentiels auxquels tout leader doit se prêter, John C. Maxwell, Éditions du trésor caché, 2020.

The good jobs strategy, Zeynep Ton, MIT Sloan School of Management, 2014.

Originals, Adam Grant, Penguin Random House, 2016.

 

Imprimer

Lizette Flores, Adm.A.
  • Directrice générale | Maison de la famille des maskoutains