L’accompagnement entrepreneurial | Ordre des administrateurs agréés du Québec

Gestion

L’accompagnement entrepreneurial comme activateur de performance : cas de la BSTP Cameroun

Marie Romuald Pouka Pouka, Adm.A.

Publié le : 15 juin 2022

Les petites et moyennes entreprises (PME) sont le moteur de l’économie, elles sont un facteur important dans la création d’emploi et de richesse dans un pays. Par conséquent leur pérennité et leur croissance sont une des préoccupations constantes des gouvernements. À ce titre, les politiques publiques d’aide en faveur ces entreprises se sont multipliées ces dernières années. Ce soutien s’est d’ailleurs vu croître avec la pandémie de COVID-19 qui a démontré l'importance et la vulnérabilité des PME.  C’est ainsi que les gouvernements ont mis des liquidités à la disposition des PME en réponse à cette crise. Cet argent est venu renforcer un dispositif qui existe déjà depuis fort longtemps : l’accompagnement entrepreneurial qui se fait notamment à travers des structures d’accompagnement.

Cependant, dans un contexte économique où la ressource publique se fait rare, il y a lieu de s’interroger sur la pertinence et l’efficacité de ces structures. Autrement dit il est question d’évaluer l’impact de ces structures sur la performance des PME qu’elles accompagnent. Peu d’études sont penchées sur le sujet et c’est pour combler ce vide dans la littérature que s’est assigné cet article.

Pour se faire, une étude a été menée au Cameroun à travers une structure d’accompagnement : la Bourse de sous-traitance et de partenariat (BSTP) qui accompagne plus de 790 entreprises. Les programmes de la BSTP ont été passés au crible afin de voir ceux qui influençaient la performance des PME. Nos résultats indiquent que seulement trois de six programmes sont constitutifs de la performance. Il convient donc de les améliorer ou de les supprimer.

Cet article s’adresse à un large public, l’idée étant de permettre aux uns et aux autres de pouvoir avoir un référentiel de bonnes pratiques. Pour les entrepreneurs, ce sont des outils utiles à leur croissance. Les politiques d’accompagnement quant à elles devraient tenir compte de l’hétérogénéité des PME.
 

Lire l'étude

Imprimer

Marie Romuald Pouka Pouka, Adm.A.
  • Chercheur et chargé de cours | UQTR